in

L’Université de Lille distribuera 30.000 kits de tampons et serviettes aux étudiantes

Une bonne initiative !

© Shutterstock / gennady

La conversation autour de la gratuité des produits essentiels d’hygiène féminine fait débat depuis quelques années maintenant. Cependant, la plupart du temps, peu voir aucun progrès ont été accomplis sur ce front.

À Lille, sujet est de retour sur le devant de la scène alors que l’Université de Lille propose de distribuer gratuitement des produits d’hygiène féminine du 14 au 17 janvier prochains.

Comme l’explique Sandrine Rousseau, vice-présidente de l’Université de Lille, “il est préférable d’acheter des livres quand on est étudiante que des serviettes hygiéniques et des tampons.”

Des stands seront installés afin de distribuer 30.000 kits contenant chacun un paquet de tampons et un paquet de serviettes, a rapporté Cosmopolitan.

13 points de distribution seront ouverts pendant les 4jours entre 11 h et 14 h, et il suffira de se munir de sa carte étudiante.

Avoir ses règles coûte à une femme environ 600 € par an. Cette estimation comprend à la fois le prix des protections, mais aussi des médicaments visant à soulager les douleurs de règles, des sous-vêtements à remplacer, ou encore les produits achetés pour compenser les carences en fer causées par la perte de sang.

S’il reste des kits après les 4 jours de distribution, ils seront mis à disposition des étudiantes dans les centres de santé, épiceries solidaires et associations étudiantes des campus lillois, selon Cosmopolitan.

En Écosse, le gouvernement a mis en place la gratuité des tampons et serviettes hygiéniques dans tous les collèges, lycées et universités du pays grâce au déblocage d’un budget d’environ 5,7 millions €.

Source