in

La Poste doit maintenant surveiller des gares SNCF des Hauts-de-France

De nouvelles missions pour les facteurs.

via Ouest France & © MAXPPP

La SNCF a trouvé une solution pour éviter la fermeture des gares de train les plus petites. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle est pas mal inattendue.

Une expérimentation est en cours dans 19 gares des Hauts-de-France, où des facteurs surveillent les installations au cours de leur tournée de facteur.

Les facteurs de La Poste ont donc maintenant pour mission de vérifier le bon fonctionnement d’équipements de la SNCF comme l’affichage des trains sur les écrans ou les distributrices automatiques de billet.

En cas de dysfonctionnement, l’employé de La Poste prend un cliché avec son téléphone et l’envoie à des responsables de la SNCF.

Mais si pour l’instant seulement 19 gares des HDF servent d’expérimentation, le dispositif pourrait s’étendre à 2 000 gares à travers tout le pays, selon le syndicat SUD-Rail.

Un document du projet appelé “Vigie Haltes Gares”, qui a fuité, révèle que “seules les gares haltes placées sur le trajet d’une tournée” d’un facteur “pourront faire l’objet d’une mission de vigie.” Le facteur ne se rendra “que dans les zones accessibles au public” dans des haltes ferroviaires où les équipements sont “limités au strict nécessaire”.

La Poste explique que ce genre de missions sera donné aux employés “qui ont de moins en moins de courriers à distribuer mais qui continuent à arpenter les rues de France”. Les résultats de l’expérimentation seront rendus publics au premier semestre 2019, après quoi la SNCF choisira si elle continuera la mise en place du dispositif.

Source