in

La vitesse sur le périphérique de Lille diminuera à 70 km/h en février

D’autres mesures seront prises pour combattre la pollution aux particules.

© MAXPPP

Alors qu’une pétition avait été lancée par une Lilloise “qui en avait marre de tousser” à cause de la pollution, et que d’autres pétitions ont aussi atteint le bureau de la maire de Lille, Martine Aubry a annoncé que la limitation de vitesse sur le périphérique de Lille sera baissée.

La maire de Lille a affirmé : “on est au pied du mur et qu’il faut lutter activement contre cette pollution de l’air”. “Il y a des milliers de Lillois qui sentent que c’est une nécessité absolue de santé publique”.

La vitesse sur le périphérique passera de 90 à 70 km/h à partir de février 2019.

La raison qui a poussé la maire à agir dans ce sens est que Lille recense 60 jours de pics de pollution par an alors que l’Organisation mondiale de la santé recommande de ne pas dépasser 3 jours chaque année. Lille est d’ailleurs championne de France en matière de pollution aux particules.

On estime que la pollution de l’air est responsable de 1 700 morts prématurés chaque année dans la métropole lilloise.

Martine Aubry a expliqué avoir demander au préfet d’interdire les camions aux heures de pointe entre 7 h et 8 h et entre 17 h et 19 h. La création d’une voie réservée au covoiturage et aux bus est aussi envisagée.

Au printemps, une consultation publique sur la qualité de l’air sera organisée par la Mairie de Lille, a annoncé Martine Aubry.

Source