in

Voici à quoi ressemblera le nouveau méga centre de Lille sur la rue de Béthune

Une cure de jeunesse pour le 31 de la rue.

via Keurk

On pourrait être enclin à considérer la rue de Béthune de Lille comme un peu triste depuis la fermeture des Galeries Lafayette en 2015, mais il semble que ce ne soit qu’une question de temps avant que cette partie de la ville devienne une locomotive pour la rue piétonne.

Redevco et Vinci Immobilier investissent des millions d’euros pour faire revivre le lieu iconique qui deviendra l’Espace 31.

LIRE AUSSI : Un resto éphémère de street food vietnamienne a ouvert à Lille

Les plans comprennent 10.000 mètres carrés d’espace commercial sur 3 étages, un hôtel quatre étoiles et des espaces de bureaux.

Il y a longtemps que la rue de Béthune attend un nouveau souffle, et le président de Redveco France, Thierry Cahiere, souhaite que ce nouveau lieu du centre-ville soit “le moteur commercial de la rue”.

via Keurk

Les nouvelles boutiques seront installées sur trois étages, avec des enseignes innovantes et populaires dont le grand public de la rue de Béthune pourront profiter.

La façade sera complètement redesignée pour être plus transparente et lumineuse et permettre aux boutiques de donner sur la rue et ouvrir l’espace sur l’extérieur.

via Keurk

La chaine d’hôtels de luxe Okko, spécialisée dans l’implantation dans les hypercentres, et présente dans d’autres métropoles, s’installera également sur l’espace avec un hôtel 4 étoiles de 120 chambres. L’hôtel comportera un lieu ouvert 24 h/24 où manger, boire un verre et travailler.

La partie bureaux sera également innovante, avec le concept OpenWork de Vinci Immobilier, qui offrira aux entreprises des espaces de travail flexibles et évolutifs, avec des patios et pas moins de 700 mètres carrés de terrasse pour placer une ambiance végétale au cœur du projet.

via Keurk
via Keurk

La livraison du projet est prévue en deux phases : les boutiques ouvriront en automne 2019 tandis que l’hôtel et les bureaux devraient être terminés pour l’automne 2020.

Source