in , ,

Cette députée En Marche dérape avec de nouveaux propos islamophobes et homophobes

Ah oui quand même.

© Jacques Witt/SIPA

Cela pourrait être la phrase de trop pour la députée de la 2ème circonscription de l’Oise Agnès Thill. La députée de la République en marche était déjà connue nationalement pour ses propos sur le “puissant lobby gay” à l’Assemblée nationale et pour avoir qualifié de “bipolaire” la religion musulmane.

Publicité
Publicité
Publicité

L’élue qui s’est déjà déclarée chrétienne à plusieurs reprises, s’oppose à l’extension de la procréation médicalement assistée (PMA), et juge qu’aller dans cette direction favoriserait “l’éclosion d’écoles coraniques”.

“Nos amis musulmans […] ne vont point dans la rue, ni dans les urnes, pour exprimer leur conception […]. Ils vivent en créant un monde parallèle dans la République, où les choses sont comme ils veulent (…).”

— Agnès Thill

Publicité
Publicité
Publicité

L’énième sortie d’Agnès Thill, ancienne directrice d’école, a provoqué un tollé sur Twitter, à la fois chez les citoyens et d’autres députés pourtant du même parti que Thill.

La députée de l’Allier Laurence Vanceunebrock-Mialon a par exemple tweeté : “Marre qu’une députée LREM puisse prononcer des propos homophobes et islamophobes aussi librement… Le courrier reçu par mes collègues et moi-même est un tapis de sottises qui stigmatise inutilement deux minorités. […]”

Agnès Thill a plusieurs fois exprimé son opposition à la PMA de façon souvent controversée voire outrageante. La mesure faisait pourtant partie des promesses d’Emmanuel Macron durant la campagne électorale—avant qu’Agnès Thill soit élue députée.

Publicité
Publicité
Publicité

En novembre, elle avait été recadrée par les responsables de LREM pour ses propos sur un supposé “lobby gay” à l’Assemblée nationale. Elle avait aussi déclenché un tollé en répondant à une personne qui défendait l’euthanasie que se suicider n’était pas interdit en France.

Source

Un dromadaire a bloqué les voies du Transilien à côté de Fontainebleau

Le Japon distribue 8 millions de maisons abandonnées et tu peux en obtenir une