in , , ,

L’usine Givenchy de Beauvais produit des milliers de gels hydroalcooliques pour les hôpitaux

Plusieurs entreprises des Hauts-de-France se sont mises à disposition de la lutte contre la Covid-19.

via Le Petit Monde d'Ambre & LVMH

Face à l’épidémie de la Covid-19 qui sévit en France, plusieurs entreprises des Hauts-de-France se sont adaptées afin de mettre leurs chaines de production à disposition des services de santé et des travailleurs qui continuent de nous servir à travers la nation.

Publicité
Publicité
Publicité

À Beauvais, l’usine Givenchy, propriété du groupe de luxe Louis-Vuitton Moët-Hennessy (LVMH), s’est lancée dans la production de gel hydroalcoolique.

Depuis le 16 mars, plusieurs salariés volontaires fabriquent des milliers de flacons à destination des hôpitaux. Ainsi, ce sont les 39 sites de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), ainsi que les hôopitaux du Haut-Rhin, en Alsace, qui pourront recevoir cette aide précieuse alors que les stocks se font rares.

L’initiative vient de Bernard Arnault, le PDG de LVMH, qui a demandé à la branche Parfums et Cosmétiques du groupe, qui produit notamment les parfums Givenchy à Beauvais, Dior près d’Orléans, et Guerlain à Chartres.

Publicité
Publicité
Publicité

Plusieurs dizaines de milliers de litres de gel hydroalcoolique ont déjà pu être livrés aux hôpitaux grâce à cet effort de guerre, rejoints par d’autres industriels. Dans le reste des Hauts-de-France, Tereos, géant sucrier et leader européen de production d’alcool à partir de betterave — a.k.a. LE légume de la région —, a mis à disposition ses cinq usines dans la Somme, l’Aisne, et le Pas-de-Calais.

via Lemahieu

De plus, une entreprise spécialisée dans la production de vêtements professionnels, Dupont Beaudeux, à Annœullin dans le Nord, est en branle-bas de combat pour fabriquer des masques FFP2 à grande échelle.

Une vingtaine d’entreprises textiles ont suivi l’élan, ainsi que des couturiers indépendants.

Publicité
Publicité
Publicité
via La Presse

Enfin, le groupe Mazal, ordinairement spécialisé dans les articles funéraires, a mis son expertise dans l’utilisation de Plexiglas à contribution pour se lancer dans la production de panneaux anti-postillons qui permettront de protéger les employés qui travaillent encore pendant la crise sanitaire. Ils serviront notamment à protéger les employés des caisses des épiceries et supermarchés, très exposés au risque de transmission du virus par la clientèle encore fréquente.

Voilà quelques exemples d’entreprises qui ont pu mettre leurs compétences au service de ceux en première ligne pendant cette crise sanitaire. Un bel exemple de solidarité qui fait chaud au cœur et que l’on aimerait voir se généraliser ! 

À ton échelle, tu as la possibilité de lutter contre le virus de manière très simple : en restant chez toi et en t’appliquant strictement les règles de confinement imposées pour te protéger non seulement toi, mais aussi ta famille, tes proches, et les personnels hospitaliers au cœur de la guerre contre le virus.

Pour plus d’informations sur les mesures à adopter, rends-toi sur la page Info Coronavirus du Gouvernement français.

Coronavirus : Creil, Compiègne et Nogent-sur-Oise adoptent un couvre-feu dès ce soir

Trois policiers de Beauvais blessés lors d’un contrôle sur le respect du confinement