in

Beauvais fait partie des villes les moins chères sur les tarifs municipaux

Stationnement, eau, cantine… Beauvais comparée aux autres villes.

Voxcity

Alors que le pouvoir d’achat est la priorité absolue des Français selon un sondage réalisé pour Le Figaro, Voxcity regarde de plus près les tarifs municipaux de Beauvais. En effet, la Ville est au quotidien de nombreux habitants : eau, stationnement, cantine scolaire, piscine, impôts…

On a décidé de se pencher sur les faits et de voir comment Beauvais se compare réellement à d’autres villes.

Et si ça peut te paraitre surprenant, Beauvais se situe bien parmi les villes les moins chères de la région quand il s’agit des tarifs municipaux !

Adobe Stock

1. Impôts

Premier point positif, les impôts ! La part communale des impôts n’a pas augmenté depuis maintenant 2009, soit près de 11 ans. Au total, ce seraient pas moins de 3,6 millions € que les Beauvaisiens ont pu économiser.


Fred Tanneau – AFP

2. Eau potable

Deuxième point important — et vital dans ce cas-ci —, l’eau, qui possède un tarif très faible aussi. C’est l’une des moins chères du département : la Ville de Beauvais a mis en place un système de tarifs progressifs pour l’eau. L’eau vitale, à savoir ce qui est nécessaire pour se laver et boire, bénéficie de tarifs très bas : 0.23 € HT par mètre cube, et atteint 0.73 € HT pour l’hygiène et l’alimentation. Très très loin de la moyenne du département, où le coût moyen est de 2,11 € par m³.

Publicité
Publicité
Publicité

Voxcity & © Bertrand Holsnyder

3. Stationnement

On entend souvent dire qu’il coûte cher pour stationner dans Beauvais. Figure-toi qu’il s’agit bien d’une légende urbaine, surtout quand on compare Beauvais à d’autres villes. La ville-préfecture affiche les tarifs parmi les moins chers de France : il faut compter 0,50 € par heure pour la zone verte et 1 € pour la zone rouge. À titre de comparaison, dans la ville de Compiègne, il en coûte le double par heure.

Tu peux aussi bénéficier de la gratuité entre midi et 14 h, le weekend du samedi midi au lundi matin, et à d’autres périodes dans l’année. 132 places sont aussi à la disposition des automobilistes pendant 2 heures au sein d’un “anneau gratuit” qui entoure l’hypercentre.


via Ville de Montreuil

4. Cantine scolaire

Pour les enfants aussi, la politique de la Ville permet de profiter de nombreux services à faibles coûts.

Publicité
Publicité
Publicité

Par exemple, le montant d’un repas à la cantine scolaire est calculé selon le quotient familial de chacun. Pour les ménages aux revenus les plus élevés, un repas coûtera jusqu’à 4,80 €, alors même que le coût de fabrication d’un repas est estimé à 11 € par élève.

Mais preuve d’une politique sociale généreuse, les tarifs descendent à seulement 0,25 € pour les revenus les plus bas. À Creil, le tarif le plus bas est de 1,63 €, soit une différence de 146 % ! Sur le mois, un ménage beauvaisien à faibles revenus paiera donc 5 € pour la cantine de son enfant, contre au moins 32 € à Creil.


5. Crèche et accueils de loisirs

Un autre exemple parlant est celui des crèches et les accueils de loisirs — des services qui coûtent souvent cher aux familles. Pourtant à Beauvais, le prix, là encore établi selon le barème de la Caisse d’allocations familiales.

Le coût d’une journée en accueil de loisirs pour un enfant est compris entre 0,92 € et 7,70 €. À Creil, le coût s’élève à presque 11 €, à Amiens celui-ci peut aller jusqu’à 14,30 € en période de vacances scolaire !

L’accueil en crèche à Beauvais se situe lui entre 0,20 € et 2,92 € de l’heure en fonction des revenus, ce qui fait de Beauvais, là encore, une des villes avec les tarifs les moins chers de France.


via Aquaspace

6. Piscines

En plus de posséder un complexe aquatique qui accueille chaque année 250 000 usagers, dont quelque 50 000 scolaires de tout le Beauvaisis, Beauvais accueille également la piscine Aldebert Bellier dans le quartier Saint-Jean.

Les jeunes peuvent bénéficier de la gratuité sur certains créneaux horaires grâce à la détention de la carte BOP, et de tarifs réduits sur les autres créneaux. L’entrée à la piscine Bellier de Beauvais coûte 2,50 € pour les adultes, et de 2 € pour les moins de 25 ans. À Compiègne par exemple, il en coûte 3 € pour les moins de 16 ans, et 4 € pour les plus de 16 ans.


via Ville de Beauvais

7. Médiathèques

Caroline Cayeux a décidé en 2015 d’instaurer la gratuité du réseau des médiathèques de Beauvais pour tous les habitants de l’agglomération, qui comprend Beauvais et 52 communes aux alentours. Plus de 100 000 personnes peuvent donc accéder au réseau, emprunter des livres et se cultiver sans débourser un euro. À titre de comparaison, à Creil, les jeunes doivent payer pour avoir accès aux ressources à partir de 18 ans (7 €). À Compiègne, l’accès est gratuit jusqu’à l’âge de 26 ans, mais au-delà, les usagers doivent payer 10 € pour consulter les ressources.


On le voit, qu’il s’agisse de l’eau, des services aux familles et aux jeunes, du stationnement ou des impôts, Beauvais fait à chaque fois bonne figure et fait partie des villes avec les tarifs les moins élevés. Et ça, même si cela ne se ressent pas dans la vie de tous les jours, ça se ressent dans ton portemonnaie !

Publicité
Publicité
Publicité

Des ballons en forme de cœur seront distribués gratuitement devant l’hôtel de Ville de Beauvais aujourd’hui

Les hôpitaux de Beauvais et Amiens activés en cas d’épidémie de coronavirus