in , ,

Les couvre-feux de Compiègne, Creil et Nogent-sur-Oise suspendus par la justice

Le tribunal administratif d’Amiens a jugé le dispositif disproportionné.

© Dominique Touchart / MAXPPP

Le tribunal administratif d’Amiens a suspendu les couvre-feux dans les 3 communes de l’Oise. Le préfet Louis Lefranc avait mis de l’avant les violences urbaines pour justifier la prolongation des dispositifs jusqu’au 2 juin.

Publicité
Publicité
Publicité

La Ligue des Droits de l’Homme, qui dénonçait les couvre-feux, a saisi le tribunal administratif d’Amiens. 

La justice a après estimé que l’interdiction de se déplacer la nuit n’était pas une mesure justifiée. Même si l’Oise figure parmi les départements plus touchés par l’épidémie de Covid-19, il estime que les dernières données publiées “ne font état d’aucune aggravation ou dégradation de la situation sanitaire et ne révèlent pas l’existence de circonstances locales particulières justifiant [cette interdiction]”.

Publicité
Publicité
Publicité

28 personnes sont mortes à Beauvais du Coronavirus depuis le début de l’épidémie

Amazon rouvre ses entrepôts des Hauts-de-France