in

Voici les 6 séries Netflix françaises qui sortiront en 2019

Ça promet !

via Nacion Rex

Bien que Net­flix surfe sur une vague depuis quelques temps grâce à une mul­ti­tude de nou­velles séries et films orig­in­aux à suc­cès, le géant améri­cain ne compte qua­si­ment aucune créa­tion orig­i­nale française.

Mais Net­flix va pass­er à la vitesse supérieure en 2019. Le leader mon­di­al de la VoD va pro­duire 153 pro­jets orig­in­aux en Europe en 2019.

20 nou­velles séries orig­i­nales, dont 5 séries français­es, ont déjà été annon­cées pour 2019.

Dans le lot, on compte 7 séries alle­man­des, 5 français­es, une bri­tan­nique, une norvégi­en­ne, une espag­nole, une ital­i­enne, une polon­aise et une turque. Le groupe va même sor­tir une série poli­cière tournée dans plusieurs pays (France, Alle­magne, Espagne et Roy­aume-Uni), appelée Crim­i­nal.

Net­flix veut racon­ter des his­toires locales mais capa­bles d’attirer des spec­ta­teurs partout dans le monde. C’est là toute la dif­férence avec les chaines français­es dont très peu de séries arrivent à s’exporter. Par exem­ple, dans le cas de Mar­seille avec Gérard Depar­dieu, la série a eu un car­ton à l’international, bien qu’elle se soit fait démolir par la cri­tique française.

Et avec les pro­jets français que Net­flix pré­pare, on se doute que le groupe va encore plus percer le marché français et européen !

Sans plus atten­dre, voici les 6 prochaines séries français­es de Net­flix :

Family Business

une sit­com avec des épisodes d’une demi-heure sur un gars qui embauche ses meilleurs amis pour sauver le com­merce famil­ial, en trans­for­mant la boucherie en pre­mier cof­fee shop français. On sait qu’il y aura entre autres Jonathan Cohen et  Gérard Dar­mon.


Osmosis

La série est déjà présen­tée comme le Black Mir­ror français. Dans un futur proche à Paris, des micro-robots implan­tés dans le cerveau des gens per­me­t­tront, à tra­vers l’application Osmo­sis, de trou­ver l’âme soeur. Une série à sus­pense qui traite de l’ultime fron­tière atteinte par la tech­nolo­gie : l’amour. 


Marianne

Un dra­ma hor­ri­fique dans lequel une auteure décou­vre que les per­son­nages mon­strueux qu’elle a créés dans sa série de romans hor­ri­fiques sont réelle­ment en train de pren­dre vie.


Projet sans titre

Une série adap­tée du roman Vam­pires de Thier­ry Jon­quet, dans laque­lle une ado­les­cente va devenir un vam­pire, et sa mère va ten­ter de trou­ver un vac­cin pour con­tr­er sa trans­for­ma­tion.


Projet sans titre

Ce pro­jet racon­tera une ver­sion alter­na­tive de la Révo­lu­tion française, dans laque­lle un mys­térieux virus se propage au sein de l’aristocratie en 1787, et pousse la noblesse à atta­quer le peu­ple. Dans cette France révo­lu­tion­naire réin­ven­tée, le héros, Joseph Guil­lotin, enquête sur cette étrange épidémie.


Criminal

Co-pro­duc­tion avec l’Allemagne, le Roy­aume-Uni et l’Espagne, cette série poli­cière s’intéresse à la rela­tion entre l’officier de police et le sus­pect. Les qua­tre pays pro­duc­teurs se répar­tis­sent les 12 épisodes en faisant appel à des tal­ents locaux pour l’écriture, la réal­i­sa­tion et le cast­ing.


Net­flix parie égale­ment sur la pro­duc­tion de longs-métrages, avec notam­ment Ban­lieusards, un drame écrit et réal­isé par le rappeur Kery James.

Le jeune Noumouké, ado­les­cent vivant dans une ban­lieue sen­si­ble, cherche un mod­èle entre ses deux frères aînés.

On pour­ra égale­ment décou­vrir La Grande Classe, une comédie qui suit le retour de deux meilleurs amis dans leur ville natale, où ils étaient tous deux souf­fre-douleur de leur école.

Des doc­u­men­taires français seront égale­ment pro­duits.