in

Plus de 5 000 bombes et fragments ont été découverts à Beauvais

Une évacuation des alentours est envisagée.

via Canopé

Pas moins de 5.400 obus, bombes, éclats ou grenades datant de la Seconde Guerre mondiale ont été retrouvés dans le nord de Beauvais. La découverte, rapportée par Oise Hebdo, a été faite sur le site du projet de zone d’activités Novaparc, dont les fouilles archéologiques en vue de préparer les travaux ont commencé.

Publicité
Publicité
Publicité

Plusieurs engins sont enfouis à 2 mètres de profondeur, rapporte Oise Hebdo. S’ils sont détruits sur place, des arrêtés d’évacuation et de confinement devront être pris pour l’aéroport, les installations du Service département d’incendie et de secours, la zone d’activités Pinçonlieu mais aussi le quartier Argentine.

LIRE AUSSI : Uber Eats débarque bientôt à Beauvais !

La Préfecture doit prendre une décision concernant l’évacuation de la population aux alentours, mais aussi de l’aéroport Paris-Beauvais qui est situé tout juste à côté.

La situation pourrait impacter le trafic de l’aéroport, rapporte le Courrier picard. “On a demandé que cela se fasse un jour le moins pénalisant pour nos clients, passagers et compagnies qui sont encore à prévenir, c’est-à-dire un mardi ou un jeudi” a expliqué le directeur commercial de la société en charge de l’exploitation de l’aéroport au Courrier picard. “L’idée serait que le déminage se déroule avant le démarrage de la campagne estivale, prévue pour le 28 mars.”

Si la découverte peut surprendre, elle n’est au final pas surprenante. Le terrain, déjà utilisé pendant la Guerre pour accueillir des avions militaires, a été grandement bombardé. En 2009, lors de la construction du centre de secours du SDIS de l’Oise, un obus de 125 kilos avait été découvert.

Publicité
Publicité
Publicité

Source

Publicité
Publicité
Publicité

Tu peux maintenant t’envoler de Bordeaux ou Montpellier vers Moscou pour 89 €

5 événements gratuits du festival Series Mania de Lille auxquels aller