in

La maire de Beauvais Caroline Cayeux quitte Les Républicains

Elle ne partage pas la vision de l’actuel leader et veut se consacrer à Beauvais.

© Maxppp
Publicité
Publicité
Publicité

Caroline Cayeux, qui il y a un peu plus d’un an était aux sommets de la campagne de François Fillon pendant l’élection présidentielle, a quitté le parti Les Républicains pour se concentrer sur son propre parti politique municipal, Beauvais pour Tous.

La maire de Beauvais, qui tiendra prochainement une conférence de presse de rentrée, en a profité pour tacler l’actuel leader des Républicains, Laurent Wauquiez, expliquant qu’elle ne partageait pas sa façon de voir les choses.

LIRE AUSSI : La méga vente annuelle d’Emmaüs a lieu ce samedi sur la place Jeanne Hachette de Beauvais

Caroline Cayeux, qui se dit “aujourd’hui libre de ses choix”, prépare le terrain pour les élections municipales de 2020, auxquelles elle souhaite se faire réélire pour un quatrième mandat. Elle avait déjà démissionné de son mandat de sénatrice pour se consacrer à celui de maire de Beauvais.

Publicité
Publicité
Publicité
 
 
 
 
 
View this post on Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Caroline Cayeux (@carolinecayeux) on

L’élue a indiqué au Parisien qu’elle souhaitait prendre ses distances de la politique partisane pour se consacrer sur un projet pour Beauvais, et s’ouvrir à différentes influences politiques, y compris aux membres du parti d’Emmanuel Macron, La République en marche.

 
 
 
 
 
View this post on Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Caroline Cayeux (@carolinecayeux) on

Publicité
Publicité
Publicité

Caroline Cayeux affirme d’ailleurs qu’elle a fait “du Macron avant l’heure” en intégrant sur sa liste des personnes de clivages politiques différents. Plusieurs élus de la majorité municipale avait d’ailleurs fait campagne pour Emmanuel Macron lors de l’élection présidentielle de 2017.

Bien qu’elle continue de se considérer comme une “femme de droite”, la maire de Beauvais souhaite rassembler du monde tant “qu’ils apportent quelque chose [au] projet municipal” pour gagner les prochaines élections municipales.

Les deux prochaines années s’annoncent intéressantes !

Publicité
Publicité
Publicité

Source