in

Beauvais célèbre l’anniversaire de sa libération aujourd’hui et ce weekend

On revient de loin.

via Ville de Beauvais

Le 30 août 1944, après cinq années de souffrance, d’angoisse et d’humiliation suite à l’invasion des Nazis et la destruction de 80 % de la ville, Beauvais était libérée par les troupes alliées.

“Bonne ville de France, vieille cité de l’Île-de-France, cité meurtrie, cité mutilée…” — c’était comme ça que Charles de Gaulle avait décrit Beauvais en 1945 lors de son passage dans la ville-préfecture.

LIRE AUSSI : Un Beauvaisien a lancé sa marque de cookies 100% naturels et tu dois y goûter

Beauvais célèbre la libération de la ville ce soir avec plusieurs hommages mais aussi une présentation des véhicules militaires historiques sur le parvis de l’Hôtel de Ville à partir de 20 h.

Dans l’après-midi du 30 août 1944, les troupes britanniques de la 8e brigade blindée britannique arrivent par la route de Rouen vers 17 h et pénétrèrent dans la ville jusqu’à la Kommandantur, installée dans l’ancien palais épiscopal, aujourd’hui le Musée départemental de l’Oise. Plusieurs combats ont eu lieu à Voisinlieu et Marissel, mais Beauvais a été totalement libérée dans la soirée.

Comme une bonne partie de la France, Beauvais n’a pas du être libérée une fois mais deux. Si tu es fan d’histoire ou tout simplement curieux, le Conseil départemental organise la Fête de la libération de l’Oise 1918-2018, une grande fête populaire, dimanche 2 septembre 2018.

L’Oise a été le premier département de Picardie à avoir été totalement libéré de l’occupation allemande, le 2 septembre 1918. Cent ans plus tard, la Fête de la libération de l’Oise commémore ce moment historique.

Au programme : des reconstitutions historiques de camp militaire d’époque, d’hôpital de campagne et d’une tranchée. En parallèle, une “fête foraine de 1918” sera aussi installée, avec des manèges d’autrefois, dont une grande roue de 1900 entièrement restaurée.

Et pour animer l’ensemble, des fanfares et musiques militaires déambuleront tout au long de la journée avant un grand bal populaire, aux airs d’époque.

Pour plus d’infos sur la célébration de libération du 30 août 1944, clique ici. Pour la programmation de la libération du 2 septembre 1918, clique ici.