in

Un homme de Beauvais arrêté à la tête d’un trafic international de cocaïne

La drogue venait du Suriname.

via Stéphane de Sakutin & Christopher E. Hamrick

Beau­vais se révèle être au cen­tre d’un traf­ic de cocaïne alors que des mem­bres d’un réseau ont été inter­pel­lés à Beau­vais.

Un homme de 30 ans, soupçon­né d’être la tête du réseau a été arrêté.

LIRE AUSSIBeau­vais ban­nit offi­cielle­ment la cig­a­rette au plan d’eau du Cana­da

La cocaïne était importée du Suri­name via l’aéroport de Paris Orly. 

La drogue est trans­portée par des “mules”, des per­son­nes qui ava­lent des sachets con­tenant la poudre, très pure compte tenu de sa prove­nance (le Suri­name est un petit État d’Amérique du Sud à côté de la Guyane). Une fois coupée, la quan­tité de cocaïne était mul­ti­pliée par cinq, rap­porte le Parisien.

Un gramme de coke se vend entre 40 et 60 € dans les rues de Beau­vais.

Ironique­ment, c’est à cause d’une fuite d’eau que le traf­ic a été mis au jour. Les policiers avaient décou­vert un “lab­o­ra­toire de con­di­tion­nement de cocaïne et d’héroïne” en plein cen­tre-ville de Beau­vais.

L’enquête à été menée suite à ça, et c’est seule­ment ce lun­di (25 juin) que les policiers ont décou­vert un Suri­namien qui livrait sa marchan­dise sur des toi­lettes. Sept sus­pects ont été placées en garde à vue qui seront présen­tés ce vend. à un juge d’instruction. De plus, de nou­velles arresta­tions de sus­pects pour­raient arrivés prochaine­ment.

Source