in

50 passagers de l’aéroport Paris-Beauvais bloqués toute la nuit sous 40°C

Des conditions difficiles pour les passagers.

via © vivoo / 123RF

Mis à jour sam. 27 juil. 2019 à 19 h avec de nouvelles informations.

Publicité
Publicité
Publicité

Hier (jeu. 25 août), une cinquantaine de passagers ont passé la nuit à l’aéroport de Paris-Beauvais dans des conditions exécrables, a rapporté le journal quotidien Le Parisien.

9 vols programmés entre 21h et 23 h ont dû être déroutés à cause de l’orage survenu après l’episode de canicule. Le vol Wizzair 64045 en provenance de Belgrade, après une attente dans le ciel beauvaisien, s’est dérouté sur l’aéroport de Lille. Le vol Ryanair 5212 en provenance de Marrakech s’est lui dérouté sur l’aéroport de Bruxelles

Les passagers ont appris tout juste avant minuit qu’ils seraient finalement annulés.

Ryanair avait refusé de leur donner de l’eau, a expliqué une des passagères bloquées au Parisien. Il aura fallu attendre 3 h 30 du matin pour que des bouteilles d’eau soient distribuées et une des passagères a même fait une crise d’épilepsie. 

L’Aéroport Paris-Beauvais explique que des distributions d’eau ont été réalisées 3 fois dans la nuit, et que des collations ont par la suite été distribuées dans la matinée à tous les passagers.

Publicité
Publicité
Publicité

“Les passagers ont été pris en charge [et les équipes aéroportuaires ont tenté] de trouver les solutions les plus satisfaisantes” s’est défendu le service de l’aéroport. Les équipes ont notamment proposé de rapatrier sur Paris en bus les voyageurs qui renonçaient à leur voyage, et ont expliqué les droits des passagers de l’Union européenne à ceux qui ont décidé de rester pour avoir un vol.

Vendredi matin, les passagers bloqués ont à leur tour protesté en bloquant l’embarquement d’un autre vol de Ryanair, avant d’obtenir gain de cause et la programmation d’un vol en début d’après-midi. Les passagers sont repartis avec un sac de vivres, de rafraîchissements et de lingettes distribuées par l’aéroport.

Publicité
Publicité
Publicité

Notre-Dame de Paris risque de s’effondrer à cause de la canicule

Le FC Chambly joue son premier match en Ligue 2 à Beauvais ce soir