in ,

Un premier chat diagnostiqué positif au coronavirus en France

Le 4ème dans le monde.

DR

L’école vétérinaire d’Alfort (EnvA) a annoncé ce matin (sam. 2 mai) le premier cas de transmission “naturelle d’un chat en France”.

Publicité
Publicité
Publicité

Des cas d’infection d’animaux de compagnie avaient déjà été rapportés dans d’autres pays, notamment en Belgique, aux États-Unis, ou encore à Wuhan, en Chine.

Pas d’inquiétude pour les humains, il s’agit de cas de transmission de l’humain vers l’animal, et non le contraire.

L’EnvA indique qu’il est probable que ce soient les propriétaires de l’animal qui lui aient transmis la maladie. En effet, il s’avère que ce premier chat diagnostiqué positif en France vivait avec un propriétaire lui-même positif au Covid-19.

Publicité
Publicité
Publicité

Il n’y a “aucune preuve que les animaux de compagnie et d’élevage jouent un rôle épidémiologique dans la propagation du virus Sras-CoV-2”, a rappelé l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).

 
 
 
 
 
View this post on Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by British Shorthair Cats (@marlo_and_fynn) on

Publicité
Publicité
Publicité

Aucun cas de transmission d’un animal de compagnie vers l’homme n’a été rapporté dans le monde. De plus, la contamination d’un chat au virus par l’homme est bien plus que rare : seuls 4 cas ont été rapportés.

N’empêche, l’EnvA recommande aux personnes atteintes du nouveau coronavirus de limiter les contacts avec leur animal de compagnie, ainsi que de porter un masque et de se laver les mains avant de les caresser, afin d’éviter au plus possible les risques de transmission.

L’Oise passe du vert au orange sur la circulation active du virus

L’état d’urgence sanitaire en France prolongé jusqu’au 24 juillet